8 Mars 2017 : Intervention UD CGT 13

8 Mars 2017 : Intervention Renée Bonnet pour l’UD CGT 13

Les inégalités frappent toujours autant, voire de plus en plus, les femmes dans la sphère professionnelle et sociale, malgré tous les discours sur l’équité et les textes sur l’égalité entre les sexes.
80% des travailleurs pauvres sont des femmes
85% des postes à temps partiels  sont occupées par des femmes
80% des salariés au SMIC sont des femmes
57% des chômeurs non indemnisés sont des femmes
57% des bénéficiaires du RSA sont des femmes
56 %  de femmes  touchent le minimum vieillesse
Une femme meurt sous les coups de son conjoint tous les 2 jours ½
4,7 % des viols se passent sur le lieu de travail, ainsi que 25 % des autres agressions sexuelles : grossièretés, attouchements, chantages, tentatives des viols
Au fil des années, Les avancées obtenues  en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, au travail, comme dans l’ensemble de la société ne sont pas le fruit du hasard mais elles sont bien directement liées aux mobilisations sociales et aux luttes des femmes. L’égalité entre les femmes et les hommes n’est donc pas « naturelle ». Dès que les mobilisations et le rapport de force faiblissent les conquêtes peuvent être remises en cause, les attaques à l’encontre des droits des femmes se multiplient à travers le monde  comme par exemple en matière d’IVG.
L’intégralité de l’intervention en PDF

La vidéo intégrale de l’intervention :

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *