1er tour législative

PAR NOS LUTTES ET PAR NOS VOTES, IMPOSONS LE PROGRÈS SOCIAL !

Dimanche dernier s’est tenu le 1er tour des élections législatives.

Avec un taux d’abstention historique d’environs 51 % (53 % dans les Bouches du Rhône), ce 1er tour est marqué par le désaveu et la défiance de la majorité des électrices et des électeurs à l’égard des politiques d’austérité et des partis politiques qui les ont menées ces dernières décennies.
Dans ce contexte, bénéficiant du brouillage idéologique et d’un calendrier électoral favorisant le Président élu, son parti politique est présent au second tour dans près de 450 circonscriptions en France. Dans notre département, LREM et ses alliés seront présents au second tour dans les 16 circonscriptions.
Pour la CGT des Bouches du Rhône, cette situation est extrêmement grave et nous conduit à appeler l’ensemble des salariés, retraités, privés d’emplois et les jeunes à se mobiliser afin d’éviter qu’Emmanuel MACRON et son gouvernement n’aient une majorité écrasante pour mettre en oeuvre :
▪ la casse du droit du travail,
▪ la suppression de 120 000 fonctionnaires et la casse de nos Services Publics,
▪ la casse de l’Assurance Chômage,
▪ la fin programmée de la Sécurité Sociale,
▪ la suppression de l’impôt de solidarité sur la fortune (I.S.F)
▪ l’augmentation de la CSG
et tout un ensemble de mesures austéritaires qu’ils ne tarderaient pas à appliquer s’ils avaient les pleins pouvoirs à l’Assemblée Nationale.
Emmanuel MACRON est un Président élu par une minorité d’électeurs, il a pour mission de prolonger les politiques de Nicolas SARKOZY et François HOLLANDE, il est celui que le Medef et les grands groupes financiers ont choisi pour préserver leurs privilèges et pour cela, ils sont prêts à nous imposer tous les sacrifices.

L’heure est donc à la mobilisation pour empêcher, par nos votes, le Medef d’entrer en force à l’Assemblée Nationale.

Sans se tromper de colère, car il ne s’agit pas de s’exprimer contre les ultralibéraux en votant pour l’extrême droite qui porte des solutions favorables au grand patronat et qui contribue à la division de celles et ceux qui aspirent à la justice et au progrès social. Il s’agit, dimanche 18 juin 2017, pour le monde du travail, de contribuer à l’élection d’un maximum de députés progressistes qui seront capables de résister à l’Assemblée Nationale et d’être porteurs de propositions allant dans le sens de l’intérêt général et de la réponse aux besoins sociaux.
Dans notre département, 3 candidats présentés par le Parti Communiste Français et la France Insoumise sont au second tour dans les 4ème, 5ème et 13ème circonscriptions.
Nous appelons l’ensemble des salariés, retraités et privés d’emplois à voter pour ces candidats afin qu’ils soient à l’Assemblée Nationale le relais des luttes que nous aurons à mener pour défendre nos conditions de travail et de vie et notre modèle social.
Dans le même esprit, nous appelons le monde du travail et les jeunes à participer massivement aux mobilisations qui auront lieu après les élections, afin que la majorité qui sera issue des élections, entende clairement que nous ne voulons plus des politiques au service exclusif des grands groupes et des actionnaires qui ne créent que chômage, misère et dégradation de nos conditions de travail et de vie.

TOUS ENSEMBLE, UNIS ET DÉTERMINÉS, NOUS POUVONS CHANGER LES CHOSES ! !
RENDEZ-VOUS LE 22 JUIN 2017 à 18 H
Place de la Joliette à Marseille
POUR UN GRAND MEETING UNITAIRE

TELECHARGER DECLARATION UD SUITE 1ER TOUR LEGISLATIVES
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *