Un moratoire !

L’activité de la Centrale de Gardanne génère 1000 emplois dans le département des Bouches du Rhône (Centrale de Gardanne et sa sous-traitance, dockers, maintenance en darse 1, transports…). Le gouvernement ne peut pas prétendre essayer de créer des emplois et en supprimer des milliers sous de faux prétextes environnementaux.

Refuser le moratoire sur le charbon revient à condamner 1000 emplois et familles dans les Bouches du Rhône et plus de 5000 en France.

Comment ce gouvernement peut acter un moratoire sur l’ensemble des éléments de la transition écologique et exclure le charbon de ce moratoire.

On veut un moratoire !

Centrale de Gardanne : Un moratoire ! c'est notre revendication ! et on ira jusqu'au bout !

Publiée par UD CGT 13 sur Mercredi 13 février 2019

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *