En Grève et en Manifestation

Le Gouvernement est de plus en plus isolé, le rejet du projet de loi de retraite à points de Macron est massif dans l’opinion publique. Ce projet de loi vise à détruire notre système de retraite (baisse des pensions, report de l’âge de départ à la retraite, ouverture à la capitalisation, remise en cause des accidents de travail et maladies professionnelles …) et également la Sécurité Sociale (Branches maladie, Famille et Recouvrement).

Salarié du privé ou du public, retraités aujourd’hui, actifs nés avant ou après 1975, jeunes nés après 2004 : NOUS SOMMES TOUS IMPACTES PAR

  • le système à points
  • Le calcul de la retraite sur l’ensemble de la carrière
  • Le recul de l’âge de la retraite
  • La baisse du niveau des pensions car soumis à la règle d’or des 14% du PIB.

Tous ensemble, que nous soyons du public ou du privé, retraités, jeunes ou privés d’emploi, nous pouvons gagner le retrait de ce projet. Pour construire un mouvement de grande ampleur dans tous les secteurs, chacune, chacun doit s’engager dans la lutte par la grève et la participation aux manifestations et actions.

LA CGT EXIGE LE RETRAIT DU PROJET DE LOI ET L’AMELIORATION DU SYSTEME ACTUEL :

  • Revenir au mode de calcul d’avant la réforme de 1993 en prenant en compte les 10 meilleures années dans le privé et le dernier salaire dans le public,
  • La suppression des exonérations de cotisations sociales = 20 milliard d’euros pour financer nos retraites
  • Soumettre à cotisation sociale l’intéressement, la participation, l’épargne salariale et retraite= 10 milliard d’euro pour financer nos retraite
  • Un niveau de pension égal à 75% du revenu net d’activité.
  • La création d’emplois ( 1 Millions d’emplois crées = 13 milliard d’euros pour financer nos retraites)
  • La retraite à 60 ans à taux plein après 37,5 années de cotisations
  • Le droit au départ anticipé à 55 ans à taux plein prenant en compte la pénibilité
  • L’égalité salarié Femmes/Hommes qui dégagerait 10,5 milliard d’euros pour financer nos retraites
  • L’augmentation de tous les salaries du public et du privé
  • La prise en compte des années d’étude

 

 

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *