Action aéroport Marseille Provence

Jeudi 25 janvier 2018 au matin, à l’appel de l’Union Départementale CGT des Bouches du Rhône, plusieurs centaines de salariés se sont rassemblés à l’aéroport Marseille-Provence contre les plans de restructuration et de licenciements.
En effet, dans les Bouches du Rhône, la CGT recense plusieurs milliers d’emplois menacés dans un grand nombre de secteurs et d’entreprises du public et du privé, comme à Coca-Cola, Air France, la SNCF, la filière transport et logistique, la centrale de Gardanne, les organismes de formations professionnelles, la santé publique et privée, la filière sidérurgique, la métallurgie, la presse…
A cette occasion, face à l’urgence de la situation, la CGT a interpelé les pouvoirs publics en exigeant un plan d’urgence pour l’emploi dans notre département.
Dans chaque entreprise, les salariés avec leur syndicat CGT sont porteurs de propositions et de projets permettant de développer les emplois et les activités pour répondre aux besoins de la population des bouches du Rhône.
Les travailleurs, les jeunes, les privés d’emplois, les retraités veulent vivre et travailler dignement dans notre département, c’est pourquoi les propositions doivent être entendues et mises en oeuvre par les pouvoirs publics, pour en finir avec le remodelage du département qui détruit un grand nombre d’activités économiques, les services publics, l’emploi et les outils de production.
Engagé dans la campagne pour gagner le progrès social, les organisations de la CGT des Bouches du Rhône, unies et déterminées, continuent la mobilisation dans les entreprises, les établissements, les secteurs d’activité, les quartiers, villes du département.
Le 22 février 2018, journée de grève et de manifestation interprofessionnelle dans les Bouches du Rhône, sera l’occasion pour tous les salariés, les jeunes, les privés d’emplois, les retraités de se rassembler pour exiger de vivre et de travailler dignement dans les Bouches du Rhône.
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *