Mobilisons nous !

28 juin Mobilisons-nous contre la régression sociale

Face aux attaques du gouvernement et du patronat envers l’ensemble des salariés du public, du privé, des retraités, des jeunes, des privés d’emploi, l’heure n’est pas à la résignation, mais à la résistance.
Résistance dans de nombreux secteurs, en luttes ces dernières semaines, dans le commerce, les services publics, les organismes sociaux…
Résistance chez les cheminots pour un véritable Service Public Ferroviaire.
Résistance chez les salariés du gaz et de l’électricité pour un réel Service Public de l’énergie, pour l’augmentation des effectifs, pour l’augmentation des salaires.
Ces luttes sont porteuses d’espoir pour l’ensemble du monde du travail.
Non rien n’est inéluctable, ensemble nous avons les moyens d’inverser ces choix de société en nous mobilisant dans tous les secteurs pour exiger :
▪ Retrait des réformes et restructurations annoncées : SNCF, Fonction Publique, Universités,
▪ Abrogation des lois qui remettent en cause les garanties collectives,
▪ L’augmentation des salaires, des pensions, des minima sociaux, des revenus de remplacement, le SMIC à 1 800 €,
▪ Le passage au 32 H avec maintien de salaire,
▪ L’égalité salariale et professionnelle entre les femmes et les hommes,
▪ Le maintien et le développement de nos atouts industriels,
▪ Le financement des Services Publics afin d’assurer leurs missions au service de l’intérêt général en garantissant à tous, le droit élémentaire de se soigner, de se loger, de s’éduquer…
▪ Le financement de la Sécurité Sociale (maladie, famille, retraite, chômage, logement) basé sur les cotisations, par la mise à contribution des revenus du capital et non sur l’impôt.

Les moyens financiers existent pour répondre aux besoins de la population : Ensemble exigeons une autre répartition des richesses.

Le 28 juin, journée de mobilisation interprofessionnelle, faisons entendre nos exigences pour d’autres choix de société.

Rassemblement avec prise de parole
RDV à 11h à la Gare St Charles Marseille

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *