Les travailleurs avec la CGT ne veulent pas des promesses de campagne,
ils attendent du concret et vite !

Face à l’absence d’engagement du gouvernement et au jeu de renvoi de responsabilité sur la validation de projets, dont certains ont été à maintes reprises présentés et étudiés à la préfecture et devant les différents services de l’État, les travailleurs avec la CGT ont décidé d’élever le rapport de force par la lutte.
Pour la CGT, rencontrer les Ministères sans même que les interlocuteurs soient porteurs de propositions concrètes ni de mandat ,est un manque de respect vis-à-vis de notre organisation et des travailleurs qu’elle représente et qui portent depuis des mois des projets pour donner un avenir industriel au site de Gardanne.
Le 10 février, les Ministères ont adressé un courrier aux organisations de la CGT. Ce courrier, à l’image de la réunion du 07 février, manque cruellement d’engagements sur les choix politiques et les échéances des projets retenus pour maintenir l’emploi sur le site et le développement industriel.
Toutes les organisations de la CGT appellent à des journées d’action à compter du 15 février, avec l’organisation d’une conférence de presse à 11 heures le 17 février sur le port de Fos, pour exiger du concret et pas uniquement des promesses dans une campagne présidentielle.
Les organisations de la CGT exigent une nouvelle rencontre au plus vite pour acter des décisions et des échéances claires sur les projets retenus pour un avenir au site de Gardanne.
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.